Illustration de la couverture du témoignage d’une jeune fille sourde

Réalisez l’illustration de la couverture de notre prochain ouvrage : le témoignage d’une jeune fille sourde.

Titre provisoire : Au milieu du silence.

Date de remise du projet : 31 janvier 2020


Voici un résumé de l’histoire que vous devez illustrer. Respectez bien les informations techniques :
Christelle est une belle Asiatique aux cheveux longs et noirs. Elle est française et vit entourée de silence. Elle est née sourde à 100 % . On lui apprend la langue des signes dans un centre spécialisé mais elle est scolarisée avec les autres enfants, ceux qui entendent. Même après son opération (implant cochléaire), elle ne perçoit qu’un brouhaha autour d’elle.
Elle se rend chez l’orthophoniste chaque semaine pour apprendre à parler mais les autres enfants et même la maîtresse ne la comprennent pas  quand elle ose prendre la parole. Alors ils se détournent, l’ignorent. D’autres se moquent.
Elle n’est pas la seule sourde dans sa classe. Il y a aussi un petit garçon, comme elle sourd à 100 %.
Ils souffrent tous les deux de ne pas entendre. Normalement une interprète en langue des signes traduit pour eux  dans la classe mais comment écrire sur un cahier tout en regardant l’interprète en langue des signes. C’est impossible.
Et souvent l’interprète est absente ou appelée dans une autre classe. Alors Christelle et son camarade parlent tous les deux en langue des signes pendant que les autres élèves écoutent. Certes, ils sont silencieux. Ils font juste des gestes  que les autres enfants ne comprennent pas. N’est-ce pas cruel de mettre des enfants sourds avec des enfants qui entendent ?
Très vite Christelle devient rebelle car il y a beaucoup trop de frustrations en elle. A douze ans elle s’habille en punk, avec toutes les marques à la mode ou un pantalon style prisonnier américain qui lui tombe sur les pieds. Elle ne respecte plus rien, parfois elle balance les chaises ou vole ce qui lui plaît. Elle se veut archi-moderne, elle se veut une « badass girl »,  une personne qui déchire, qui a trop la classe.
La mode l’intéresse et elle crée de très belles tenues pour ses poupées. Elle grandit. Elle devient plus sage et intègre une école de haute couture. Mais là aussi c’est très difficile de suivre le rythme des défilés de mannequins qui portent ses créations quand on n’entend pas.
Exceptionnellement pour cette illustration (car il n’est pas facile de représenter la surdité) pour pouvez écrire des mots mais ils ne doivent surtout pas se trouver dans le premier tiers du dessin pour ne pas se confondre avec le titre et le nom de l’auteur.
Exemple de mots pouvant apparaître dans le dessin : JEUNE FILLE SOURDE / INJUSTICE  / DISCRIMINATION / CRUAUTÉ ENVERS LES SOURDS /  INJURE POUR LES SOURDS / MALVEILLANCE /ARBITRAIRE / INCLUSION ABSURDE / INCLUSION CRIMINELLE / /HYPOCRISIE /  NON À LA SOUFFRANCE DES SOURDS / FRUSTRATION / ÉCHEC PROGRAMMÉ / EN MARCHE VERS L’ILLETTRISME / LES SOURDS NE COMPTENT PAS / LES INCLURE C’EST LES FAIRE SOUFFRIR /POLITIQUE DES SOURDS : ABSURDE / 
 

Informations techniques

Proportions : format vertical (portrait), 20 cm X 24 cm. Voir le schéma ici ou sur la page des informations techniques.

  • Ne placer aucun élément important à 2 cm des bords.
  • Ne placer aucun élément important dans le premier tiers vertical (en haut) qui sera occupé par le titre de l’œuvre et le nom de l’auteur, appliqués par le maquettiste sur l’illustration.
  • Ne rien écrire sur l’illustration.
  • Privilégier les couleurs vives, visibles dans une vitrine.
  • Envoyez un cliché de votre œuvre de 300 DPI minimum (vérifiez la résolution avant l’envoi – attention : les téléphones portables ne permettent pas cette qualité)
  • Toutes les techniques sont acceptées (y compris ordinateur ou tablette) pourvu que ce soit en couleurs.
  • Si vous préférez dessiner sur grand format vous devrez multiplier par 1,5 ou par 2 pour respecter les proportions.
  • Si vous dessinez sur tablette, merci de fournir une image JPEG ou PNG de 300 DPI minimum.
  • N’hésitez surtout pas à nous contacter au 06 74 54 04 84 tous les jours jusqu’à 21h.
Questions souvent posées :
  • Doit-on écrire le titre de l’ouvrage sur son dessin?
    Réponse : Non
  • Doit-on signer son dessin?
    Réponse : Non. Vos noms et prénoms figureront dans les pages de garde du livre broché et de l’ebook.
  • Est-ce qu’il y a une récompense à la clé ?
    Réponse : Oui, 100€ de récompense si votre couverture est choisie, ainsi que votre nom dans le livre et un ou plusieurs articles dans les médias.